Les opérateurs portugais ralentissent le service internet de ses consommateurs

meo

MEO et NOS les opérateurs portugais auraient ralenti le service Internet aux consommateurs ce week-end. Tout cela pour tenter (sans succès) d'éliminer le piratage des matchs en streaming. A savoir Sporting/Benfica.

Selon ces informations, MEO et NOS ont décidé de réduire la vitesse de l'Internet sur certains sites web tels que Twitter et Twitch afin d'éviter le streaming du classique dimanche dernier.

MEO et NOS ont ralenti le service Internet pour éliminer le piratage

Qui a rapporté que c'était l'Open jusqu'à l'aube, indiquant qu'il n'était pas le seul qui ne pouvait pas voir une vidéo sur la plateforme Twitter. Depuis que le traffic shaping a affecté le site lui-même, ce n'était pas seulement les vidéos "'cochonnes" qui ne pouvaient pas être visionnées, mais toutes les vidéos.

MEO et NOS accusés de mise en forme du trafic pour prévenir le piratage

Bref, c'est ce qui s'est passé pour tous les clients de ces opérateurs. En d'autres termes, qu'ils regardent ou non le piratage en streaming, tous les clients ont un accès lent à Internet sur certains sites.

Cependant, si vous pensez qu'il s'agit plutôt d'une conspiration, détrompez-vous. Selon les commentaires sur l'article, de nombreux utilisateurs de MEO ont ressenti cette lenteur. Au moins ce week-end.

Je pourrais beaucoup parler de ce manque de caractère possible. Cependant, il est trop tôt pour tirer des conclusions. Nous avons déjà contacté les opérateurs pour confirmer ou nier ce qui s'est passé. Nous voulons aller au fond des choses. Si tel est le cas, il faudra même se demander quelles sont les obligations des opérateurs par rapport aux services qu'ils fournissent.

Bref, nous attendons que les opérateurs nous contactent. D'ici là, abordons la question avec les opérateurs nationaux. Si c'est vrai, il est temps de réclamer un rabais sur la facture. D'après ce que j'ai vu, vous ne payez pas pour avoir une vitesse limitée sur certains sites Web.

Retour vers le haut